Je suis Jeanne Petit, clock designer

Je crée des horloges sous mon nom Jeanne Petit. Les heures s’égrènent dans mon atelier au fil de mes pièces uniques. Bien que l’horloge symbolise le temps qui passe, je veux qu’elle perdure et soit à votre image.  Je vous invite à découvrir le travail à l'atelier.

C’était en 2009

Mon métier débute d’une manière originale. Une de mes amies me donne une horloge en me lançant le défi de faire mieux. J’aurais pu en rester là. Mais je me pique au jeu en fabriquant une première horloge, puis d’autres. C’est ainsi que j’invente mon métier. Des menuisiers, des maçons, des peintres en décor, un chaudronnier me forment. Ils nourrissent mon activité. J’apprends aussi les stucs et les tadelakts à l’École d’Art Mural de Versailles. Pourquoi ? Les rendus de matières me passionnent.

J’aime jouer sur les textures pour un effet trompe l’œil de bois, de métal, de taule rouillée, de peinture écaillée… De mon parcours singulier naissent mes horloges.

Ma démarche créative

L’horloge est un prétexte pour jouer sur les textures. Son côté utilitaire me plaît, parce que je suis maman de quatre enfants et que je privilégie l’utile. Cet objet peut être esthétique, personnel et faire plaisir à regarder. Je raconte des histoires à travers mes cadrans.

Des horloges singulières

Mon activité principale porte sur le cadran d’horloges de 30 à 120 cm de diamètre. Une petite collection de réveils de 10 cm fabriqués dans des boîtes de cirage (provenant d’un fabricant près de chez moi) a aussi vu le jour. Je ne réalise pas de séries pour conserver l’âme. de chacune d'entre elles.

Un rapport de proximité se crée avec mes clients lors de la création de l’horloge via nos échanges. J’envoie des photos durant la réalisation. Mes clients apprécient de suivre le processus de fabrication.

Le jeu des matières

Je travaille le bois auquel je peux adjoindre du zinc ou un sertissage en acier de 1m à 1m20 de diamètre conçu par mon chaudronnier local. L’horloge prend du volume pour recevoir un mouvement d’une certaine ampleur.

Vient ensuite la peinture au pinceau ou au spalter pour des fonds uniformes ou bien le couteau et la lisseuse japonaise fine et souple. Aujourd’hui, j’utilise une peinture à l’argile écologique de fabrication allemande. Je joue sur les pigments sur une base neutre pour obtenir les couleurs désirées.

J’ai également recours à une peinture acrylique élaborée en France avec des composants naturels. Puis, je superpose des couches fines. Parfois, j’appose un glacis pour son atout « transparence ».

Une guirlande de chiffres

La pose des chiffres s’effectue à partir de mes gabarits, que je crée sur de grandes feuilles de calque des grandes plaques de calques. Je dessine souvent de gros chiffres, parce qu’ils font partie de l’esthétisme du cadran. Mes chiffres arabes ont leur base tournée vers le point central du cadran pour créer une jolie guirlande et une continuité dans le temps qui s’écoule.

Je dépose le gabarit sur mon cadran peint et je repasse mes chiffres

chiffres au carbone de couturière. Je peins les nombres. Dix couches de peinture sont nécessaires pour donner volume, lumière, ombre et effets vieillis aux créations de style campagne.
Pour mes modèles au look contemporain, je manie les pinceaux et les brosses afin de concevoir des fonds uniformes et dépouillés. J’apprécie de passer d’un style à l’autre.

Je propose un vaste choix de réalisations, parmi lesquelles vous pouvez trouver votre propre inspiration Horloges

Découpage, ponçage

Je découpe mon cadran en rond avec une défonceuse. Je le ponce et lui ajoute au besoin une moulure ou un bord mouluré. Je dépose une couche d’apprêt. Ainsi, le bois ne bouge pas et les couleurs claires ressortent. Je ponce une dernière fois. J’enduis la tranche pour parfaire mon horloge. Après le séchage, je vernis pour pallier aux soucis d’entretien. Un trou est percé au centre de l’objet pour intégrer le mouvement silencieux allemand ou suisse.

je place ensuite le mouvement et fixe les aiguilles sur le canon.

Je les peins pour une cohérence avec les chiffres et le cadran. Mon tampon, une salamandre créée par une amie graphiste, est enfin apposé. Une dizaine d’heures s’est écoulée.

Des enseignes chaleureuses

Je réalise de la signalétique personnalisée sur du zinc pour des boutiques et des chambres d’hôtes. Mon amour pour les mots fait que j’affectionne le graphisme. Le zinc est un matériau fin, très résistant et qui se patine avec le temps.

Deux pages sont réservées à la signalétique en zinc, l'une pour les particuliers, l'autre pour les professionnels.

À l’heure des ateliers

Cela me passionne de recevoir des personnes estimant qu’ils n’arriveront pas à confectionner leurs horloges et repartent satisfaits de leurs créations. Nous travaillons parfois à quatre mains dans l’idée de réussir leurs objets. Nous débutons sur un cadran déjà enduit de blanc. Le travail de mise en couleurs du cadran se déroule le matin. L’après-midi est consacrée à la pose minutieuse des chiffres.

Vous trouverez les explications pratiques sur la page dédiées aux stages.

Les messages derrière mes horloges

Créer pour durer. Marquer le temps pour longtemps.
Il est important pour moi de fabriquer des produits utilitaires, esthétiques, pérennes, uniques, artisanaux tout en favorisant la discussion avec mes clients pour l’élaboration de leurs objets.
Le respect de la consommation durable m’importe. J’utilise donc des produits écologiques, de qualité et sourcés en France, Allemagne et en Suisse.

Ça m’inspire

La lumière m’inspire avant tout. La nature, l’architecture, les teintes sur les façades et les objets m’animent également. Par ailleurs, sur Instagram, je me nourris du travail des graveurs, du street art, de la confection textile. Je suis sensible au processus de création.
Cela me donne envie de tester des procédés de fabrication. J’aime être dans l’air du temps, mais pas trop pour que mes horloges accompagnent simplement le temps qui passe.
Retrouvez mes créations sur mon site web, Instagram et Facebook.

Entretien réalisé par Rue Quincampoix, communication web singulière et visibilité inspirée !

 © 2019 by PRB.

contact : contact.jeannepetit@orange.fr - Tel : +33 (0)6 83 17 83 85  - Abonnement Newsletter

  • Splandeed
  • insta icon
  • facebook-icon
  • Capture d’écran 2016-12-13 à 13.30.08
  • pinterest-icon-png-23